Actualité

Melbourne, du rêve à la réalité

A propos de l’auteur

Michaël, 23 ans, titulaire d’un BTS, a décidé de partir en Australie pour apprendre l’anglais et découvrir le pays. A son retour, il souhaite poursuivre ses études dans un école d’ingénieur dans le domaine de l’aéronautique.

Je m’appelle Michaël, je viens d’avoir 23 ans et je suis titulaire d’un BTS ATI (Assistance Technique d’Ingénieur) depuis 2013. Comme vous le savez sûrement, dans les domaines techniques, tous les documents sont rédigés en anglais. Et pour moi, l’anglais a toujours été une barrière. J’ai donc décidé de travailler pendant 1 an pour économiser et partir ensuite à l’étranger pour apprendre l’anglais. Pourquoi l’Australie? Tout simplement parce que cela a toujours été un rêve pour moi.

Melbourne, un rêve devenu réalité

Melbourne, un rêve devenu réalité

Les mois les plus captivants de ma vie

J’ai passé quatre mois à Melbourne, de novembre à février, dans une famille d’accueil des plus adorables. La dame et sa fille m’ont beaucoup aidé pour mon anglais, sachant que mon niveau n’était pas terrible ! Chaque soir par exemple, je devais faire un compte rendu de ma journée.

Je suis allé à l’école pour prendre des cours d’anglais général, ce qui m’a également permis de rencontrer pas mal d’amis venus du monde entier. Après les cours qui avaient lieu de 8h00 à 13h00, nous nous faisions souvent des sorties à la plage – Saint Kilda, Chelsea Beach, Brighton Beach – et y organisions des Barbecues. Une occasion de rencontrer d’autres élèves de différentes écoles sur Melbourne. C’était très cool !

Kite surf sur la place de Saint Kilda à Melbourne

Kite Surf sur la plage de Saint Kilda, Melbourne

Et presque tous les weekends, nous avions des excursions avec l’école. Les sorties étaient payantes mais  les prix étaient franchement très avantageux. Parmi les sorties, étaient proposés les lieux incontournables de la région de Melbourne : Grampians National Park, Phillip Island, Great Ocean Road, …

Melbourne, une ville haute en couleurs

Dans cette ville, colorée par toutes ces personnes différentes qui viennent d’ici et d’ailleurs, on se sent un peu comme à Paris ! Je n’étais donc pas trop dépaysé, sauf par les tags dans les rues, c’est vraiment très beau à voir.

Melbourne, ville du graffiti

Melbourne, ville du graffiti

Melbourne, c’est aussi la ville du Tramway. Cela a toujours été un plaisir pour moi de monter dans de jolis trams, tous différents. D’autant plus que je suis arrivé à la bonne période. La ville était en fête, avec beaucoup de festivals, la coupe de football d’Asie, l’Open de tennis d’Australie et la compétition de Formule 1. Avec la carte d’étudiant, j’avais pas mal de réductions. Côté restaurants, ce n’est pas aussi cher qu’on le dit : avec 5$, c’était suffisant pour le repas du midi.

Je suis tombé amoureux de Melbourne et j’ai décidé d’y rester jusqu’à septembre ! J’espère que j’ai été clair, mais si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter via Boa Lingua :)

Tu rêves de partir à l’aventure en Australie mais tu ne sais pas comment faire ?

 Contacte gratuitement un conseiller ! 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>