Actualité

4 destinations d’écotourisme pour un séjour linguistique

Envolez-vous pour un éco-séjour linguistique!

Envolez-vous pour un éco-séjour linguistique!

Vous êtes passionné(e) de grands espaces et n’envisagez pas un séjour linguistique loin de la nature? Aucun problème, car nous avons de nombreuses options pour vous permettre de faire le plein d’oxygène! Voici 4 destinations d’écotourisme afin que vous puissiez apprendre une langue en parfaite harmonie avec l’environnement.

Canada

La forêt vierge de l'île de Vancouver

La forêt vierge de l’île de Vancouver

Certes, le Canada n’a pas toujours été un modèle en matière de respect de l’environnement, mais le pays s’est bien rattrapé ces dernières années. En effet, avec un nombre croissant de villes vertes, d’espaces protégés et d’écolodges et campings gérés par les nations indigènes, c’est un excellent pays pour un séjour linguistique «ecofriendly». Si vous êtes accro aux parcs nationaux, vous aurez du mal à faire votre choix parmi les 36 parcs nationaux canadiens. Les régions d’Alberta et de Colombie-Britannique ont probablement la plus forte concentration de parcs nationaux du territoire.

Si vous suivez des cours d’anglais à l’école Stafford de Calgary, profitez-en pour explorer les parcs de Banff, Yoho, Jasper ou encore Glacier. Rien que ça! Si vous préférez Vancouver, ne manquez pas le parc de Pacific Rim, sur la spectaculaire île de Vancouver. Vous pourrez découvrir ses immenses plages sauvages peuplées d’orques et d’étoiles de mer multicolores en kayak ou à pied. N’hésitez pas à demander conseil à nos écoles partenaires, par exemple St. Giles ou EC, qui se feront un plaisir de partager leurs sites naturels favoris.

Costa Rica

Parc national Cahuita

Parc national Cahuita

Considéré comme la destination d’écotourisme par définition, le Costa Rica est un véritable zoo à ciel ouvert et vous n’aurez aucune difficulté à observer ses fascinants habitants à plumes, à poils ou à écailles. D’ailleurs, les zoos n’existent pas au Costa Rica! Le pays a tout misé sur le développement durable et obtient pratiquement toute son électricité à partir d’énergies renouvelables. En outre, en protégeant 30% de son territoire, le pays fut l’une des destinations d’écotourisme pionnières. 13 000 espèces de plantes, 6000 espèces de papillons, 850 espèces d’oiseaux et une ribambelle de singles, félins, reptiles, insectes, mammifères marins et autres bestioles peuplent le pays.

Si vous optez pour un séjour linguistique à l’école COSI de Manuel Antonio, vous apprendrez l’espagnol à deux pas du parc national et vous aurez sans doute quelques singes capucins comme voisins (et si vous avez des singles hurleurs, bonjour le réveil!) Par ailleurs, vous pourrez loger chez l’habitant pour limiter votre empreinte écologique et expérimenter le chaleureux accueil tico.

Nouvelle-Zélande

Parc national Tongariro, ou Mordor...

Parc national Tongariro, ou Mordor…

Avec plus de 90 000 espèces endémiques dont une grande partie est protégée, la Nouvelle-Zélande sait prend soin de sa nature. D’ailleurs, le premier parc national du pays remonte à 1887! Le peuple maori Tuwharetoa offrit alors trois volcans au peuple néo-zélandais pour constituer le parc Tongariro. Depuis, le pays met tout en œuvre pour préserver ses trésors naturels. La surface des zones protégées représente pas moins de 32% du territoire émergé, et 7,5% du territoire immergé. Elle comprend 14 parcs nationaux, 19 parcs forestiers et 3 parcs maritimes. Un véritable paradis pour les naturovores!

Toutefois, le pays n’est pas à l’abri des menaces, à l’instar de l’érosion des sols, de la déforestation ou du terrible possum. Ce mammifère qui semble inoffensif fut introduit pour le marché de la fourrure en 1837. Depuis, il fait des ravages car il n’a pas de prédateurs. Il s’alimente d’œufs d’oiseaux, y compris ceux du précieux kiwi (l’oiseau). Mais attention, car les kiwis (les Néo-Zélandais cette fois), en bons guerriers dignes des Maoris, n’ont pas dit leur dernier mot. Le gouvernement encourage en effet la vente de fourrure de possum. En outre, le slogan de l’entreprise de textile «Possum New Zealand» est le suivant: «Achetez du possum et sauvez une forêt!» En séjour linguistique en Nouvelle-Zélande, vous verrez sans doute de nombreux possums écrasés sur la route. Des vrais guerriers je vous dis!

En explorant les montagnes, les glaciers, les plages, les fjords ou encore les forêts des deux îles, vous serez saisi(e) par une diversité incomparable. Auckland est une excellente base pour apprivoiser la Nouvelle-Zélande (et par la même occasion pour vous remettre du jet lag!). L’équipe de l’école NLZC peut vous conseiller sur les paysages les plus grandioses.

Australie

Pourras-tu résister à une photo avec un koala?

Pourrez-vous résister à une photo avec un koala?

Certes, la Nouvelle-Zélande est un véritable paradis naturel. Mais sa voisine, l’Australie, n’est pas en reste! En effet, des Blue Mountains à la Grande Barrière de corail en passant par le désert et la forêt vierge, le pays sert d’exemple à de nombreuses destinations d’écotourisme. Dès 1991, l’Australie a mis en place l’ONG «Ecotourism Australia», une première dans le secteur touristique. Par ailleurs, l’Eco Certification Program» fut le premier programme national d’accréditation de sites, tours et hébergements touristiques du monde. Well done Aussies!

Le Queensland est un véritable terrain de jeux pour les passionnés de nature. En effet, c’est la région la plus visitée d’Australie, et son message aux visiteurs est on ne peut plus clair: «Marche prudemment, ne laisse que tes traces de pas et ne prends rien d’autre que des photos». De plus, la région abrite une infirmerie de chauve-souris et un hôpital pour les tortues! Cependant, le joyau de la couronne est sans nul doute la Grande Barrière de corail. Les récifs, s’étendant sur près de 2400 kilomètres, peuvent être aperçus de l’espace. Ils abritent une spectaculaire diversité de poissons multicolores, coraux, tortues et autres merveilles marines.

Si vous voulez partir en séjour linguistique dans le Queensland, vous avez l’embarras du choix entre Airlie Beach, Cairns, Noosa, Sunshine Coast, Gold Coast ou Brisbane. Cette dernière constitue une excellente base pour passer quelques jours en ville et découvrir les superbes environs, de l’île de sable de Morton Island au Lone Pine Koala Sanctuary. Nos écoles partenaires Navitas, Lexis et Langports proposent souvent ces activités dans le cadre de leur programme social. Vous aurez même l’occasion de caresser un sympathique koala! Et inutile d’insister, vous devez rendre le koala après la photo!

Donnez libre cours à votre passion pour la nature tout en apprenant une langue dans nos plus belles destinations d’écotourisme!

Vous cherchez un éco-séjour linguistique?
Demandez votre devis gratuit

A propos de Elinor Zucchet

Forte de plus de 10 ans d'expérience dans le secteur des séjours linguistiques, Elinor collabore désormais avec Boa Lingua et continue de partager son "virus" des voyages et des langues. Passionnée de grands espaces, ses pays de prédilection comprennent le Canada, les Etats-Unis, la Nouvelle-Zélande et le Costa Rica (liste non exhaustive bien sûr !)

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>